WONDER WOMAN : 33è nouvelle de mon CHALLENGE RAY BRADBURY ; Elle est toute mignonne et se révèle surprenante...

Publié le 29 Avril 2018

 

Il l'avait aperçue au supermarché. Elle flânait en chantonnant entre les rayons. Rien à voir avec toutes ces mémères accrochées à leurs caddies, fonçant dans la foule, mâchoires serrées, yeux hagards, nez retroussé, souffle raccourci par leur rythme intense de surfeuses d'essaims, mains telles des serres, crochées sur leur chariot, autos-tamponneuses du diable.

Non, elle portait un sac en osier, à l'ancienne, au creux du coude et marchait comme on se promène. Elle choisissait sa nourriture pour le plaisir. Une épicurienne, se dit-il. Ce fut quand elle s'arrêta au rayon des fruits, qu'il sut. Ce serait elle et aucune autre. Elle avait choisi un unique kiwi. Un seul. Elle prit celui-là, d'un seul élan du bras, sans hésitation. Voilà. Il savait qu'elle serait sienne.

Petite, svelte, gaie comme un pinson, à la démarche dansante, une rousse à la peau de soie blanche rehaussée de pépins de toutes les couleurs. Parfaite ! Elle était parfaite. Sa salopette grise lui élargissait la taille qu'on devinait en réalité minuscule. Le tissu tendu sur ses hanches alors qu'il flottait juste au dessus offrait un tel contraste ! Ses bretelles semblaient frotter ses seins pour pouvoir  accrocher ses épaules aussi larges que son bassin, irréprochable équilibre d'un petit gabarit athlétique. Il la voulait...

Elle saisit une fleur en arrivant à la caisse. Un tournesol. Cela le fit hésiter un instant. Trop d'instinct chez cette plante. Elle allait le surprendre. Il ne pourrait pas diriger la danse, elle allait vouloir mener. Ce n'était pas ce qu'il souhaitait. En même temps, le tournesol se tourne toujours vers le soleil. En considérant la fille comme une fleur, lui serait son soleil... Tout irait bien. Il était rassuré, il pouvait y aller.

— Mademoiselle ? Bonjour !

— Oui ? Bonjour.

— Je peux vous aider à porter votre panier, il a l'air lourd...

— Hmf ! Vous rigolez, c'est une blague ? J'ai l'air si fragile que ça ? Non mais, ça va, oui ! 

— Ben, c'est pas vraiment le sujet, vous imaginez bien ! 

— Ah oui ? C'est super mal parti alors ! 

Elle avait passé ses achats à la caisse rapide et payé avec sa monnaie durant ce rapide échange et sortait déjà du magasin, espérant se débarrasser de l'importun, lorsqu'elle réalisa qu'il l'a suivait.

— Mais non, je suis ravi au contraire, je vois que vous êtes une femme pleine de ressources !

— Bon, ça suffit maintenant ! Laissez-moi tranquille !

Et elle se dirigea aussi vite que possible vers l'arrêt du tramway où une petite foule attendait la prochaine rame. Elle espérait la protection du nombre contre son harceleur, malheureusement ordinaire. Mais il ne l'entendait pas ainsi et attrapa son panier pour la retenir.

— Oh là ma jolie, je te parle ! Tu te barres pas quand je te parle !

— Lâchez-moi ! Lâchez mon panier ou j'appelle au secours !

— Qu'est-ce que tu veux qu'ça m'foute ? Tu peux bien crier, y z'en ont rien à fout', regarde les ! Tu pourrais crever sur place qu'y s'arrêteraient même pas ! On est pas bien tous les deux ? Tu m'plais tu sais ? J'tai bien observée au magasin, t'es rudement belle, tu sais ?

Et il voulut la prendre par le cou pour l'attirer à lui et l'embrasser, tenant toujours le panier, comme si c'était son bras. Elle lâcha tout, pensa s'évanouir sur le coup et se retrouva à le saisir par le col, le soulevant des deux poings sous le menton, telle Wonder Woman qu'elle n'était pas. La terreur avait décuplé ses forces. Se retrouvant décollé du sol par cette gamine, il ne comprit pas à qui il avait affaire et ce qui lui arrivait. Il fit un tel bond en arrière qu'il atterrit sur le dos et fuit aussitôt sans se retourner, choqué.

La pauvre n'en menait pas large mais, reprenant son panier, elle courut au tram et se jeta dans la première rame arrivant à quai.

Partir, partir, partir.

 

 

 

 

Rédigé par Morgazie

Publié dans #CHALLENGE RAY BRADBURY, #ARTICLES

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article